Corrosion des circuits primaires dans les réacteurs à eau sous pression

Analyse historique

 

De Pierre Beslu

 

EDP Sciences - Collection : Science des matériaux - avril 2014

    • Livre papier

      39,00 €
    • eBook [PDF]

      26,99 €
    Formats disponibles →  Format PDF
     
     

    Présentation

    Quand un réacteur nucléaire est mis en exploitation, des évènements extérieurs peuvent l’impacter et ils ont souvent pour origine la corrosion des matériaux de structure et des composants. Ce livre résume les phénomènes de corrosion dans les circuits primaires des centrales nucléaires à eau sous pression et présente l’historique des raisons du choix du conditionnement chimique et des matériaux utilisés. C’est un sujet assez rarement évoqué quand on parle de réacteurs nucléaires. Il est des plus intéressants sur la manière d’appréhender les phénomènes de corrosion depuis la fin des années 50 jusqu’à nos jours. De ce point de vue, il donne une perspective importante pour les acteurs d’aujourd’hui en situant bien les évolutions pendant cette période, ainsi que les raisons de certains choix réalisés pour les réacteurs actuellement en service et construits durant cette période.

    Ayant une grande expérience dans le domaine, l’auteur montre l’attitude à avoir face à une difficulté d’exploitation et à la compréhension des phénomènes. De plus, il propose un nombre important de références bibliographiques.

    L’ambition de ce livre est d’être un guide aux générations futures. Unique dans son genre, il s’adresse aux professionnels des réacteurs nucléaires, aux chercheurs et étudiants en science des matériaux et au lecteur qui s’intéresse à ce domaine.

    Supports disponibles

    • Livre papier

      format N.R., 238 pages, Noir & blancEn stock
    • eBook [PDF]

      Pdf PDF (Corrosion des circuits primaires dans les réacteurs à eau sous pression - Analyse historique), 237 pages
      A télécharger après achat
    • Extraits
    • Caractéristiques

    Référencer ce produit sur votre site

    → Copier en mémoire :